Nous avons actuellement plus de 174 visiteurs connectés sur nos sites (dont 20 sur generationmp3.com - 152 sur le forum)

Écrit par
vivamusica

La Francophonie en danger ?

Mercredi 3 décembre 2008 à 11:33 | Dans la catégorie Opinions / tribune

DÉBAT

 

Un bon titre bien presse populaire pour la mise en parallèle de des données statistiques :
A ma gauche, les résultats du marché du disque pour les neufs premiers mois 2008.
Deux informations nous intéressent :
- Dans le TOP 50 des singles, 64% de francophone pour le physique et 38% de francophone pour le numérique.
- Dans le Top 50 albums, on trouve
66% de francophone dans le physique et 40% dans le digital. ( Source SNEP)

A ma droite, les chiffres des requête Yahoo ! France, des données statistiques qui sont de plus en plus attendu comme le Beaujolais nouveau (vomissement et mal de crâne en moins).
Voici le top global et le top musique ci-dessous :
TOP GLOBAL :
1 – Secret Story
2 – Olympique de Marseille
3 – Plus Belle la Vie
4 – Paris Saint Germain
5 – Star Academy
6 – Rihanna
7 – Barack Obama
8 – Nouvelle Star
9 – Carla Bruni
10 – Akon
On retrouve 2,5 artistes (Rihanna, Akon et Carla Bruni moitié musicienne, moitié people)
Deux émissions de télé réalité dédiées à la musique (Nouvelle Star et Star Ac)
La musique représente donc un peu moins de la moitié du top 10 des requêtes de Yahoo !
Est-ce la partie people qui booste les demandes ?

Top musique France :
1- Rihanna
2 - Akon
3 - Madonna
4 - Britney Spears
5 - Shakira
6 - 50 cent
7 - Lorie
8 - Tokio hotel
9 - Céline Dion
10 – Zaho

8 artistes internationales dont une demi-Francophone (Céline Dion) et un groupe Allemand ( ?!?) Tokio Hotel.
Les 6 autres sont des artistes américains à l’exception de Shakira qui a toqué sa langue espagnole pour un anglais plus international et d’Akon américano-Sénégalais.
Lorie et Zaho sauvent donc la francophonie dans le top 10. Avec une mention spéciale pour Zaho, moitié algérienne, moitié québécoise mais chantant en français.
Une grande variété (Argentine, Algérie, Canada, Sénégal, USA…) mais une faible part à la francophonie dans ce top 10 des requêtes.

Alors, c’est mercredi, le jour des enfants, je fait donc mon Morandini :
La francophonie est-elle en danger avec Internet ?

Écrit par
Antoine Soubigou

MusicMe et ses 3,6 millions de titres gratuits !

Mardi 17 juin 2008 à 13:48 | Dans la catégorie Start-Up Musique

Suite à un mail de MusicMe d’aujourd’hui, j’apprend que le site, après une simple inscription de votre part, ouvre son offre gratuite !

MusicMe propose donc gratuitement près de 3,6 millions de titres à l’écoute !

Alors là, il y a de quoi faire !

Avec l’offre gratuite s’ajoute la possibilité regarder des vidéos HD et de monter des playlists. Pour le téléchargement, il vous en coutera 9,90 € par mois (au lieu de 14.95 euros). L’offre est grandiose ! Par exemple, je vais chercher la version originale de “I Got A Woman” de Ray Charles et voilà que je trouve tout pleins de versions, de notre cher Ray mais aussi de notre Johnny national quand il avait 20 ans à peine, du King, des Beatles, de Johnny Cash etc etc… Superbe !

A bookmarquer d’urgence !

Ce site viendra en grand support de Jiwa, Deezer ou Jango. A quoi bon télécharger maintenant…


Update : Quelques albums ne sont pas disponibles à l’écoute intégrale… Comme par exemple pour “The Herbaliser” où UN SEUL album est écoutable… le reste que pour 30 secondes…. Ce n’est pas ce qui est avancé dans leur annonce ! Je vais me renseigner.

Écrit par
Damien

L’industrie musicale à la recherche de son public.

Mardi 26 février 2008 à 17:19 | Dans la catégorie Non classé, Opinions / tribune

Elle rythme notre vie. De la salle d’attente du médecin au centre de sport, la musique est partout. Partie intégrante de notre quotidien, on questionne rarement sa provenance, qui n’est pourtant pas le fruit du seul hasard. Une industrie de la musique en mutation a depuis longtemps compris que si le consommateur ne venait plus à elle, elle se devait d’aller vers lui, et ce, même si ça voulait dire l’accompagner chez le dentiste!

 

 

La tendance semble désormais irréversible: on achète de moins en moins de CD. Cela n’empêche pas la consommation de musique d’augmenter, alors que les téléchargements par ordinateur et par téléphone portable connaissent une croissance exponentielle. Pour les multinationales du disque, le nerf de la guerre est maintenant l’abondance des contenus, la diversité des supports et l’originalité des stratégies de marketing.



  Lire le reste de cet article »



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail