Nous avons actuellement plus de 209 visiteurs connectés sur nos sites (dont 15 sur generationmp3.com - 190 sur le forum)

Écrit par
vivamusica

Amazon MP3 débarque en Angleterre

Mercredi 3 décembre 2008 à 16:02 | Dans la catégorie Général

AmazonMp3

Après les Etats-Unis, le leader de la VPC débarque en Europe sur les terres de sa Majesté. Ce sont donc les anglais qui vont bénéficier les premiers d’un très large catalogue de MP3 sans DRM vendus moins cher que chez le très leader iTunes. 256kb/s comme chez iTunes mais livré sans DRM même pour le catalogue de majors.

Amazon propose de télécharger directement sur son iTunes ou sur son Window Media Player. une offre idéal pour les novices donc !
Amazon propose aussi une politique de prix bas, comme aux Etats-Unis, avec des albums soldé à 3 £ (3,50€) et des titres à 0,69£ (0,80€)

L’arrivée d’Amazon avait été très commenté durant l’année 2008. Amazon va -t-il prendre des parts de marché à iTunes et eMusic ou va-t-il apporter de nouveaux clients ? Amazon sera-t-il le meilleur convertisseur à l’achat de fichiers numériques ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Écrit par
vivamusica

Rencontre avec Alain Fayaud de Jazz en Ligne

Mardi 2 décembre 2008 à 12:09 | Dans la catégorie Interviews

 

On vous avez déjà présenté ce site lors de sa toute récente sortie.
Avec moins de 6 mois au compteur, Jazz en ligne est en pleine croissance et en pleine évolution. Acquisition du catalogue Nocturne, prochaine acquisition de Sony BMG, ce site français animé par Digimus, une très petite entreprise indépendante va à son rythme.
Pas de business angel, pas de levé de fond, pas de locaux tout neuf, non, juste une très petite équipe qui développe, sans brûler les étapes, un site spécialisée dans une musique très spéciale : le jazz.

Un pari ambitieux mais nécessaire pour le développement des niches sur Internet. Affaire à suivre donc.

Rencontre avec le boss de jazz en Ligne, Alain Fayaud. Au programme, le concept, la concurrence, les limites du secteur de niche.

Écrit par
vivamusica

Joachim Garraud et le CD on demand

Lundi 29 septembre 2008 à 20:24 | Dans la catégorie Interviews, Start-Up Musique

Passé quasiment inaperçu, la sortie du dernier album de Joachim Garraud risque de rester dans les annales de l’histoire de la vente de musique.
Pour la première fois, l’internaute choisit lui-même la composition de son CD, du tracklisting à la pochette, du art-work à la couleur du CD.
Joachim Garraud nous explique d’où est venu le concept et comment techniquement, une usine de pressage peut faire des albums à la carte.

 

Un succès au rendez-vous

Un succès qui va se traduire par un nouveau coffret Ultimate 2 « encore plus gros » vendu en ligne et un coffret vendu en exclusivité à Virgin megastore. Voilà pour la présence en magasin. Joachim Garraud joue donc la carte de l’objet de luxe pour justifier le physique et…ça marche !
En plus des 500 coffrets Ultimate numérotés signés vendu 72 €  pièces, le site a généré la création de 6164 albums en un peu plus de 2 mois (chiffre du 23 septembre) à un panier moyen de 29 euros HT !

 

Une révolution ?

La sortie du dernier album de Radiohead fonctionnait sur le don. Une réussite pour le groupe anglais que peu d’autres groupe ont pu transformer.
Le CD on demand en one to one semble présenter de nombreux avantages.
Revalorisation de l’objet, flux tendu et suppression des stocks, création d’une communauté de public venant directement acheter sur le site de l’artiste et un service évolutif, l’artiste peut ajouter des vidéos et titres à la disposition du public.

Comment transformer ce succès en modèle économique viable ?
Selon Joachim Garraud, la réussite de cette entreprise repose sur une forte communauté et un nombre de pistes conséquent. Pour Invasion, le site a commencé avec 70 titres !

Selon vous, effet de mirage ou vraie révolution dans la distribution. Joachim Garraud pense que ce modèle ne s’adapte qu’à un public connecté à Internet ? Est-ce vrai selon vous ?

Écrit par
vivamusica

Salon de la musique, Joachim Garraud

Mardi 16 septembre 2008 à 21:04 | Dans la catégorie Général, Interviews, Start-Up Musique

Joachim Garraud au Saon de la musique

Début juillet, Joachim Garraud sort Invasion, son dernier album : 74 titres disponibles à assembler comme bon vous semble pour faire son album à la carte.
Le système de vente de Joachim Garraud donne ses premières conclusions. Une rencontre avec le musicien dans les allées du Salon nous dévoile quelques infos croustillantes.

 

Après deux mois, Joachim Garraud a eu 2 millions d’écoutes sur son site soit plus de 30 000 écoutes par jour en moyenne sans le soutien d’une TV  ou d’une radio !
83% des acheteurs choisissent le physique. Le panier moyen est « très supérieur au prix d’un CD normal ».
Le public est à 70% français (Joachim Garraud était en tournée dans toute la France cet été.). Une tournée Européenne prévue pour cet automne va modifier la fréquentation : « pour l’instant, j’ai surtout touché la communauté de mes fans » rappelle Joachim. Ce n’est que le début.
Enfin, le public digital (17% des ventes) a choisit massivement le format wave non compressé (96%) contre 3% pour le MP3 et 1% pour le AAC. Moralité, si vous laissez le choix à l’internaute, celui-ci choisit la qualité.

 

Malgré le peu de couverture médiatique, ce modèle de vente en ligne est un succès en constante augmentation. 3 brevets ont été conçus pour réaliser ce projet, un investissement lourd donc qui vont bientôt bénéficier d’autres artistes nous a expliqué Joachim Garraud.
Plus d’infos très bientôt sur ce modèle de vente directe…

Écrit par
vivamusica

Jazz en ligne en ligne

Vendredi 15 août 2008 à 22:02 | Dans la catégorie Général, Start-Up Musique

Jazz en ligne

Un nouveau site internet qui va faire du bruit à la rentrée. Après MusiClassics pour les amateurs de musique classique et son catalogue de majors (plus d’infos ici), voici Jazz en ligne pour les amateurs de…Jazz bien sûr, avec un catalogue indépendant. Particularité de ces deux sites, ils se consacrent exclusivement à la vente de musique d’un secteur de niche.

 

Voilà un site fait par des passionnés pour des passionnés. Dans un graphisme simple et modulable, jazz en ligne joue toujours la double carte du jazz. Public novice ou averti, Jazz actuel ou historique. Un site ouvert pour tous ouvert à tous donc.

Une petite vidéo vous présente la chose.

Ce qui faut retenir :

  • Téléchargement MP3 320 k/B sans DRM
  • Catalogue indépendant en pleine croissance avec Cristal Records, Chief Inspector, Sheer Sound, Elabeth et dernièrement Nocturne
  • Recherche par genres, artistes et labels
  • Un classement chronologique des « historiques » (Swing, Be bop, free Jazz, Jazz manouche) et présence de genres associés au jazz comme le Blues ou le Gospel.
  • Les récompenses des médias en un clic. Les récompenses de la presse spécialisées en Jazz sont très importantes pour les auditeurs. Bien vu de la prt de Jazz en ligne.
  • Les conseils des internautes et un forum pour l’indispensable bouche à oreille
  • Les dates de concerts en France et Belgique Luxembourg et Monaco
  • Payement à l’achat avec un porte-monnaie électronique et carte cadeau à offrir
  • Possibilité d’offrir de la musique
  • Flux RSS, Newsletters et plusieurs ambiance pour le site, les outils web 2.0 sont bien là.

Plus d’infos sur Jazz en ligne cet automne avec la rencontre avec son créateur.

Écrit par
Sylvie

Ben Drury : je n’ai pas pris de revanche sur Steve Jobs

Mercredi 5 mars 2008 à 22:58 | Dans la catégorie Interviews

Ben Drury, PDG de 7Digital m’a accordé une interview, 48h après l’annonce du partenariat avec Warner pour la vente de MP3 en Europe.

Et hop, alors, comment va-t-il? Après 48h, est-ce que les ventes ont déjà augmenté sur le site de 7digital? Elles ont Quadruplé!!! En février 2007 il a écrit un post assez critique envers la lettre ouverte de Steve Jobs contre les DRM. Est-ce qu’il sent tenir sa revanche contre Steve maintenant que 7Digital commercialise le catalogue de Warner en MP3 avant iTunes? Combien de temps va durer l’exclusivité entre Warner et 7Digital?

 

Eric Daugan de Warner a déclaré que 7Digital offre des opportunités nouvelles et poussées en terme de promotion dans les
régions clés de l’Europe de l’ouest. Que voulait-il dire exactement? Quels sont les services innovants qui marchent le mieux pour les artistes? [réponse super intéressante]. Comment ont-ils réussi à ventre les albums à un prix de 6,99€?

 

80% de la musique sur 7Digital est en MP3, donc 20% est toujours avec des DRM, provenant des catalogues d’Universal et Sony BMG. 20% des majors c’est peu, je pensais qu’Universal détenait un énorme catalogue de musique..? Quelle sera la prochaine major à proposer son catalogue en MP3?

 

Quel est le % de CA provenant du BtoC avec 7digital.com vs le montant de CA provenant de l’activité BtoB? (la mise à disposition de plate-forme de vente de musique pour des tiers). Quels sont les prochaines étapes de développement du service? Quid des tests avec de la pub? et les modèles d’abonnement en illimité?

Ben_Drury.JPG



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail