Nous avons actuellement plus de 189 visiteurs connectés sur nos sites (dont 13 sur generationmp3.com - 175 sur le forum)

Écrit par
borey

Viens chanter sur scène au côté de Rage Against The Machi…

Mercredi 21 mai 2008 à 09:57 | Dans la catégorie Non classé

Coup de Coeur pour une OP lancé par SoundTribes !

Orange est partenaire du du festival ALIVE à Oeiras au Portugal. Ce festival aura lieu du 10 au 12 juillet 2008. C’est à travers sa plate-forme SoundTribes qu’Orange organise un jeu concours permettant à un groupe autoproduit français, anglais, espagnol ou portugais de partager l’affiche avec Rage Against The Machine, MGMT, Neil Young, Boys Noize…et de jouer un set d’une heure le 10 juillet 2008 sur ce festival qui rassemblera près de 100 000 personnes.

En qui concerne les “Chasseurs de son” (traduisez les fans), ils s’envoleront pour 3 jours de music non-stop sous le soleil du Portugal en diffusant un max leur artiste préféré. Les 4 chasseurs de sons les plus écoutés gagneront des séjours VIP pour deux incluant transport A/R pour Lisbonne, hôtel et des Pass pour les 3 jours du festival entre le 10 et le 13 juillet.

A travers cette OP, SoundTribes s’investit un peu plus dans le live, véritable tremplin pour les jeunes talents.

Pour tenter ça chance c’est là: CONCOURS SOUNDTRIBES

CA DEMARRE LE 29 MAI

Écrit par
borey

MIDEM 2008: Interview de Cathy Guetta - Unighted / Part 2

Mercredi 30 avril 2008 à 17:36 | Dans la catégorie MIDEM, Non classé

La suite de l’interview de Cathy Guetta avec:

* La proximité grâce à Internet et au web 2.0
* La marque Guetta et le merchandising
* La diversification des activités des Guetta
* Qu’est qu’on peut leur souhaiter pour cette année?

Écrit par
borey

MIDEM 2008: Interview de Cathy Guetta - Unighted / Part 1

Lundi 28 avril 2008 à 10:38 | Dans la catégorie MIDEM

C’est dans un des hôtels les plus luxueux de Cannes que Cathy Guetta nous reçoit afin de répondre à quelques questions. Voici la première partie de l’interview…

* Depuis quand venez vous au MIDEM?
* What is Unighted?
* La présence française au niveau international dans la musique électronique
* Comment Internet est utilisé pour la promo?
* La portée de la communication au niveau international
* Les podcast de David Guetta
* Et si l’album de David Guetta était en téléchargement gratuit financé par la publicité

Écrit par
vivamusica

La Tecno Brega invente un nouveau modèle économique

Mercredi 19 mars 2008 à 16:02 | Dans la catégorie Général, Musique Libre

Le documentaire de Renaldo Lemmos, Good copy bad copy, nous présente un nouveau modèle économique.
C’est au Brésil, au Nord du pays à Belem mais aussi à Sao Paulo que ce nouveau modèle est apparu. Il concerne un genre musical, la Tecno Brega (mélange de musique des années 80 avec du « Chessy beats »). Pour vous familiariser avec la Tecno Brega, je vous conseille la star dans son domaine, Banda Calypso.

 

Le principe est simple. Des producteurs et des artistes remixent des titres produits pour la plupart aux USA ou en Europe. Des samples de musique sont ajoutés pour créer un nouveau morceau.

 

Après le mixage du titre final, le morceau est distribué aux vendeurs de CD. Ces vendeurs ambulants font eux-mêmes les copies. En contrepartie, ils gardent l’intégralité des bénéfices. Les titres sont vendus sur CD ou sur CD MP3. La vente se fait dans la rue.L’artiste comme le producteur ne touchent pas un centime sur ces ventes.
La semaine suivante, comme chaque week-end, le sound system arrive en ville. 5000 entrées payantes sont là pour danser sur les titres mixés ou regarder le remix joué en live. L’argent se fait avec ces « aparelhagem ».
Au Brésil, dans les rues de Sao Paulo et Belem, le CD n’est qu’un outil de promotion pour les concerts de Tecno Brega.Dans ce modèle, les remix sont faits sans que les ayants droits ne touchent un centime et soient sollicités. 100% illégal donc. Toutes les stars sont prises, de U2 à A-HA en passant par Queen.
« Les artistes ici ne veulent pas faire de l’argent avec le copyright mais faire de la scène et en vivre » résume DJ Dinho dans le reportage.

 

 

Ce modèle, né dans un pays en pleine mutation économique, est fort intéressant. Ce même Brésil avait subi à la fin des années 80 un ralentissement des ventes avec l’apparition du CD. Trop cher pour le panier moyen du brésilien, le CD n’avait pas connu un taux de pénétration satisfaisant.
Ce modèle économique ne demande pas de gros investissements et surtout, ce modèle fait preuve d’une très grande réactivité face au marché et au public : une à deux semaines pour enregistrer un mix et rentabiliser le titre avec un « aparelhagem »Ce modèle répond aux attentes du public. Le cœur de la Tecno Braga est la danse, les soirées sound System avec DJ et artistes en live. Le CD est donc à juste titre l’outil de promotion idéal pour connaître ce qui va nous faire danser le week-end end suivant.

 

Enfin, malgré l’absence de respect du copyright et des ayants droits, ce système a l’avantage de maintenir une création régionale, dans un style de musique répondant à une attente locale en créant un dynamisme avec les multiples concerts.

 

 

Un même modèle en Europe ?

 

Il est difficile à imaginer ce système en Europe. Tout d’abord, ce modèle est difficilement adaptable à un autre genre musical que le très dance floor Tecno Brega.

 

Pour la promotion de musique dédiée à la danse comme le Tecno Brega, le CD, comme outil de promotion serait trop cher, pas adapté et dépassé. Par contre le MP3 répondrait mieux aux attentes des consommateurs. Ensuite, la tradition de droits d’Auteurs et l’ensemble de structure de gestion des ayants droits ne permettraient pas l’essor de genre de modèle, du moins, pas sans respect des ayants droits.

 

Par contre, une formule légale pourrait voir le jour. MP3 à télécharger sur le site d’une salle de concert ou en complément de l’achat d’une place. Pour la musique dancefloor, un téléchargement en bluetooth sur le dance floor même financé par le club…

Autant de solutions à inventer permettant une rémunération des ayants droits par un tiers, utilisant le cadeau « musique » pour la promotion d’un événement en live.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail