Nous avons actuellement plus de 170 visiteurs connectés sur nos sites (dont 14 sur generationmp3.com - 153 sur le forum)

Écrit par
vivamusica

Posez vos questions à David Allouche de Hitmuse !

Jeudi 11 décembre 2008 à 09:30 | Dans la catégorie Général, Interviews, Start-Up Musique

Mercredi matin, je rencontre le “boss” de Hitmuse, David Allouche. Nous avons déjà beaucoup parlé de cette star up dans les catalyseurs numériques. Dernièrement, Hitmuse lançait Hitmuse.pro et Hitmuse Digital pour permettre aux artistes auto-produits de vendre leurs titres en ligne. La sortie de ce service avait suscité le débat de la part des internautes. Alors, je vous donne la parole.  Si vous avez une question, le champs commentaire est fait pour vous.

Écrit par
vivamusica

Rencontre avec Pepita Store

Mardi 9 décembre 2008 à 19:29 | Dans la catégorie Interviews, Start-Up Musique

Rencontre donc avec Alexandre Guichard, responsable de la communauté chez Pepita sotre.

Pepita Store est une star up de 5 employés qui o,t mis un outil en place, le magasin virtuel pour artistes indépendants.

Ce widget permet aux artistes (pmusique, photo, vidéo, édition…) de vendre en numérique et en physique leurs oeuvres. Choix du prix, payement garantit, commission offerte aux internautes faisont la promotion de vos oeuvres, widget pouvat être uploadé sur Facebook, Myspace, Skyrockblog blogs et sites, gestion de la base client.
Pepita Store
est donc une sorte de Paypal en plus simple, plus ergonomique et plus Web2.0

Comment ça marche ? Voilà la question que j’ai posé à Alexandre. Les projets, les nouveautés, l’avenir de Pepita Store.

Enfin, si vous voulez trainer votre souris du côté des artistes Pépita, la maison vous conseille Bidibule, le Label Hip Hop LZO Records et le groupe de pop LaForest.

Écrit par
vivamusica

Hitmuse se lance dans le téléchargement

Lundi 1 décembre 2008 à 10:37 | Dans la catégorie Start-Up Musique

Hitmuse pRo

Hitmuse se lance dans la vente en ligne via son propre site, Hitmuse Digital.
Hitmuse Pro, un service payant (49,99€ par an) permet aux artistes de gérer promotion, ventes et marketing. 60% des royalties hors TVA et la possibilité de choisir son prix entre 0,59 et 0,99€. Les 1500 premiers ne payeront que 9,90€/an.

 

Hitmuse Digital est donc la suite logique du développement d’Hitmuse. Une offre relativement simple, qui a le mérite d’être très bien expliqué sur leur site ici. Plus cher que l’offre MyStarzik Shop de Starzik (50% des royalties pour 29,90€ par an), l’offre d’Hitmuse semble, aujourd’hui, incomplète :

 A terme, Hitmuse Pro proposera un panel complet d’outils de promotion et de marketing, leur offrant ainsi la possibilité de créer une relation directe avec leur public : e_mailing ciblé par influence musicale et par géolocalisation, possibilité d’acheter des espaces publicitaires… De plus, ils pourront bénéficier de tarifs préférentiels sur plusieurs prestataires de services des métiers du son et du spectacle : studios, lieux de répétition, pressage de CD, imprimeurs, etc

 Les 30 000 artistes Hitmuse peuvent dès aujourd’hui numériser leurs titres. La plateforme Hitmuse Digital sera disponible mi-décembre.
Un logiciel est fournis aux groupes pour la gestion de leur catalogue, de leur royalties, bref, de leurs business en ligne.

 Pourquoi sortir cette offre maintenant et incomplète ? Quelles sont les services à venir ? Hitmuse jouera-t-il aussi le rôle d’un agrégateur pour les artistes sur Hitmuse Digital ? Voilà les questions qui se posent à la mise en route de Hitmuse Pro.
Le rendez-vous est pris avec Hitmuse pour en savoir plus sur ce service. Affaire à suivre donc !

Écrit par
vivamusica

Michel de Souza : “Monétiser l’anarchie”

Lundi 10 novembre 2008 à 19:23 | Dans la catégorie Interviews, Start-Up Musique

Après Mercury, Warner, Barclay, et EMI, Michel de Souza a rejoint le site Hitmuse. Alors, que vient faire un ancien dirigeant de majors sur un site internet dédié aux artistes indépendants ?

Nous lui avons demandé le mois dernier. Rapide rencontre de Michel de Souza dans son nouveau métier.

Pensez -vous que les stars up musicales ont besoins de d’anciens de majors ?

 

 

 

Écrit par
Antoine Soubigou

HearWhere - Quels concerts près de chez vous ?

Mardi 28 octobre 2008 à 09:52 | Dans la catégorie Start-Up Musique

Ah ! Bien ce site découvert chez Techcrunch. Je le découvre en anglais, je me dis qu’autour de Rennes, il ne sera pas très utile, et bien je me trompe ! La recherche est bonne !

HearWhere fonctionne très bien dans ma région ! Son principe ? Effectuer une recherche des concerts qui se déroulent près de chez vous, et vous donner les dates ainsi que les musiques MySpace.

Genre, du Funk à Rennes… hmm Keziah Jones qui passe à la Cité le 27 janvier… Très bon site à conserver dans ses bookmarks !

Tiens ! Il y a même un widget pour chaque artiste !

No tag for this post. 3,122 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
Antoine Soubigou

LastSharp - Télécharger les musiques de Last.FM

Mardi 28 octobre 2008 à 09:51 | Dans la catégorie Start-Up Musique

Allez, soyons fous ! Voici une solution pour récupérer les musiques de Last.FM, solution totalement illégale à mon avis… Vive le numérique où tout est possible !

C’est LastSharp qui nous propose cela. Le site est en allemand, mais le soft peut être configuré en anglais par la suite. C’est si simple à utiliser ! Une application qui s’exécute en “Stand Alone”, donc pas d’installation. Cela nécessite juste d’avoir le .NET Framework Version 2.0. (source)

Ensuite vous renseignez vos identifiants Last.FM et c’est parti… Par Tag, Playlist ou artistes, vous lancez la recherche qui vous donne 30 musiques, totalement téléchargeables, et au final bien organisées avec pochettes incluses… Toooo easy ! Combien de temps cela va durer avant que Last.FM tente quelque chose ???

No tag for this post. 3,821 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
vivamusica

Joachim Garraud et le CD on demand

Lundi 29 septembre 2008 à 20:24 | Dans la catégorie Interviews, Start-Up Musique

Passé quasiment inaperçu, la sortie du dernier album de Joachim Garraud risque de rester dans les annales de l’histoire de la vente de musique.
Pour la première fois, l’internaute choisit lui-même la composition de son CD, du tracklisting à la pochette, du art-work à la couleur du CD.
Joachim Garraud nous explique d’où est venu le concept et comment techniquement, une usine de pressage peut faire des albums à la carte.

 

Un succès au rendez-vous

Un succès qui va se traduire par un nouveau coffret Ultimate 2 « encore plus gros » vendu en ligne et un coffret vendu en exclusivité à Virgin megastore. Voilà pour la présence en magasin. Joachim Garraud joue donc la carte de l’objet de luxe pour justifier le physique et…ça marche !
En plus des 500 coffrets Ultimate numérotés signés vendu 72 €  pièces, le site a généré la création de 6164 albums en un peu plus de 2 mois (chiffre du 23 septembre) à un panier moyen de 29 euros HT !

 

Une révolution ?

La sortie du dernier album de Radiohead fonctionnait sur le don. Une réussite pour le groupe anglais que peu d’autres groupe ont pu transformer.
Le CD on demand en one to one semble présenter de nombreux avantages.
Revalorisation de l’objet, flux tendu et suppression des stocks, création d’une communauté de public venant directement acheter sur le site de l’artiste et un service évolutif, l’artiste peut ajouter des vidéos et titres à la disposition du public.

Comment transformer ce succès en modèle économique viable ?
Selon Joachim Garraud, la réussite de cette entreprise repose sur une forte communauté et un nombre de pistes conséquent. Pour Invasion, le site a commencé avec 70 titres !

Selon vous, effet de mirage ou vraie révolution dans la distribution. Joachim Garraud pense que ce modèle ne s’adapte qu’à un public connecté à Internet ? Est-ce vrai selon vous ?



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail