Nous avons actuellement plus de 219 visiteurs connectés sur nos sites (dont 25 sur generationmp3.com - 188 sur le forum)

Écrit par
Rémi

Web2Connect Feedback…

Mercredi 15 octobre 2008 à 00:51 | Dans la catégorie Conférences, Rencontres

Une petite délégation des Catalyseurs Numériques s’est retrouvée au Web2connect à Saint-Denis samedi dernier.

Avant toute chose, toutes nos félicitations à l’équipe du Web2connect qui est arrivé à regrouper 400 personnes dans une atmosphère conviviale et bigarrée : du bloggeur tech au bloggeur bd en passant par les ambassadeurs des marques 2.0. Pour se (re-)mettre dans l’ambiance : http://flickr.com/photos/tags/web2connect/

Cette délégation des Catalyseurs Numériques composée de Borey Sok et moi-même avait une double-mission : respectivement animer et participer à la table ronde sur la musique 2.0.

Pour accompagner vos deux serviteurs, la table-ronde était composée des trois mousquetaires les plus célèbres de la musique 2.0 française : Simon Istolainen (MyMajorCompany) – Pierre-Eric Jacoupy (Soundtribes) et Laurent Magnin (Airtist).

Que peut-on retenir de cette table-ronde ? un petit résumé au format bullet point par participant.

 

 Pour Simon Istolain, la réussite commerciale du single de Grégoire, 1er artiste produit par MyMajorCompany, est la preuve de la pertinence du concept de production participative. MyMajorCompany devrait pouvoir commencer à rémunérer les producteurs de Grégoire dès le passage du disque d’or (voir la news tombée le mardi 14 octobre). En plus de goodies comme la figuration dans le clip et des shows cases privés, les producteurs de Grégoire ont eu leur mot à dire dans la sélection de la pochette, du tracklisting final, de la version du single et sont en train de donner leur avis pour le choix du deuxième single. Simon Istolain rappelle qu’à l’heure actuelle, il est impossible de se priver du offline (radio, presse, télé) pour réaliser le marketing d’un artiste. Selon lui, les budgets de commercialisation d’un nouvel artiste se situent entre 150-200 Keuros. MyMajorCompany est le seul acteur de la production participative à réaliser ce type d’effort financier pour ses artistes. Petit détail amusant, MyMajorCompany n’offre pas le CD de l’artiste à ses producteurs (Simon Istolain rappelle que le volume de vente de CD en première semaine est un signal de marché qui conditionne la programmation radio et le maintien en rayonnage voire le réassort et qu’il est donc indispensable de maximiser ce chiffre). Les contrats de production MyMajorCompany prévoit une option de préférence pour le deuxième album. Les modalités de mise en production du deuxième album c’est-à-dire le seuil de financement est en cours de discussion en interne chez MyMajorCompany. En ce qui concerne le site Internet une V2 est en cours de production, MyMajorCompany en plus d’un site de production de musique participative veut aussi être un site de destination pour la consommation de musique en ligne financée par la publicité. Pas de confirmation officielle, mais les infos qui courent à droite et à gauche sur MyMajorCompany se confirme (http://www.cbnews.fr/articles/multimedia/stephane-courbit-sur-le-point-d-acquerir-49-du-capital-de-mymajorcompany) .

 

 Pour Pierre-Eric Jacoupy, Soudtribes s’est imposé comme un acteur au service des artistes du live. La mise en place de plusieurs événements et partenariats permet aux artistes de la plateforme d’accéder à une palette de services. La mise en avant de deux groupes Soundtribes lors du MIDEM 2008 leur a permis de se professionnaliser. La dernière campagne de communication Orange met en avant un artiste de Soundtribes.

 

  Pour Laurent Magnin, Airtist a démontré qu’il était possible de créer une plateforme de distribution de musique gratuite, légale (déclaration SACEM), sans DRM financée par la publicité. Cette plateforme de distribution de musique et son écosystème est aussi bien aux services des musiciens indépendant qui reçoivent mensuellement des chèques dédicacées de la main de Laurent Magnin lui-même qu’aux majors qui ont décidé de jouer le jeu et dont les revenus générés par Airtist deviennent de plus en plus importants. Airtist après un long travail de formalisation et de normalisation de son système de facturation est maintenant capable de clearer les droits de distribution et de reversement pour tous les types d’artiste.

 

 

 

Voilà pour en savoir plus n’hésitez pas à devenir producteur wwW.mymajorcompany.com , devenir chasseur de sons wwW.soundtribes.com , ou bien régaler vos oreilles en toute légalité www.airtist.com .

No tag for this post. 3,256 Vues Partager Envoyer à un ami Imprimer cet article

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail