Nous avons actuellement plus de 185 visiteurs connectés sur nos sites (dont 16 sur generationmp3.com - 167 sur le forum)

Écrit par
Sylvie

Les formations proposées par l’AFDAS

Vendredi 30 juin 2006 à 23:02 | Dans la catégorie Formations pour tous
L’AFDAS est tout à la fois OPCA (organisme paritaire collecteur agréé), OPACIF (Organisme paritaire collecteur agrée gestionnaire du congé Individuel de Formation) et direction de la formation des intermittents du spectacle. Créé en 1972, à l’initiative des organisations professionnelles du spectacle vivant, l’AFDAS collecte aujourd’hui les contributions formation de plus de 35.000 entreprises et répond aux demandes de financement des entreprises, salariés et intermittents du spectacle. Ainsi, l’AFDAS peut apporter à ses interlocuteurs un service adapté à leurs besoins de formation, notamment :

• l’information sur l’ensemble du dispositif légal et conventionnel,
• le conseil dans la recherche d’une formation spécifique,
• la gestion des fonds de la formation professionnelle continue,
• le suivi administratif de leurs dossiers,
• le financement des actions de formation.

Il est important de souligner que les prestations de l’AFDAS sont gratuites !


1- L’AFDAS propose des formations pour :

Le spectacle vivant :

• Gestion de salles de spectacle, salles de concert, théâtres, cabarets, cafés théâtre, cafés concert,…
• Ensembles permanents : compagnies, orchestres, troupes,…
• Création de spectacles : danse, théâtre, concert, opéra, cirque, marionnettes, son et lumière,…
• Production, organisation et promotion de spectacles et de manifestations culturelles.
• Services techniques spécialisés : machinerie, costumes, décoration, régie générale et spécialisée, studios d’enregistrement,…

L’audiovisuel, édition phonographique :

• Production et diffusion d’ enregistrements audiovisuels,
• Edition et reproduction d’enregistrements sonores, vidéo, multimédia,
• Prestations techniques : développement de films cinématographiques, studios, prises de son, effets spéciaux, montage, coloriage, doublage, laboratoires photographiques (uniquement les adhérents du Groupement national des laboratoires professionnels de l’image),
• Agences artistiques.


2- Sur le site de l’AFDAS vous pourrez retrouver :

Actualités des intermittents
Stages conventionnés AFDAS
Rechercher un organisme de formation
Dates des commissions d’études de dossiers



3- L’AFDAS propose également plusieurs outils pour faciliter la formation des intermittents

LE DIF :

Le DIF ou « droit individuel à la formation » est un droit nouveau pour le salarié instauré par la loi du 4 mai 2004 et adapté de manière dérogatoire depuis début 2006 pour les intermittents du spectacle.
Le DIF concerne la formation professionnelle tout au long de la vie : il vient compléter deux autres dispositifs déjà existants, le plan de formation et le congé individuel de formation. Le DIF vous offre la possibilité d’acquérir chaque année des heures pour vous former et de les cumuler d’année en année, et ce sans limitation de durée.
Il est donc possible de cumuler les heures acquises pour les utiliser ultérieurement, lors d’un projet de formation.

En revanche, les modalités du DIF ne sont pas les mêmes pour les personnes qui n’ont pas ou peu d’activité sur les deux dernières années, mais qui justifient d’une activité plus importante les années précédentes. Dans ce cas de figure, les droits sont calculés au moment de la demande de prise en charge, après avoir constaté que les autres dispositifs ne sont pas accessibles. Il n’y a donc pas de cumulation possible des heures de formations. De plus, une rémunération est prévue dans le cadre de la DIF

Pour en savoir plus : http://www.afdas.com/intermittents/dif_intermittents


Le plan de formation :

Le plan de formation offre la possibilité de vous perfectionner dans votre métier, découvrir de nouveaux outils de travail. Ce plan est constitué de plusieurs stages qui s’inscrivent dans ce cadre sont en principe de courte durée (de quelques jours à quelques semaines).

Sur cette page web du site de l’AFDAS, vous pourrez y trouvez :
Les conditions d’accès
Le financement de la formation
Comment trouver une formation
Demander une prise en charge
Les démarches auprès de l’ANPE
Le financement des frais indirects
Les délais à respecter entre 2 stages


Le plan de formation est accessible pour :

• Artistes interprètes (comédien, danseur, chanteur, …) et musiciens qui ont au minimum 2 ans d’ancienneté dans la profession en qualité d’intermittent, ET 48 cachets répartis sur les 24 derniers mois précédant votre demande.
• Techniciens du spectacle vivant et réalisateurs Minimum 2 ans d’ancienneté dans la profession en qualité d’intermittent ET 88 jours de travail répartis sur les 24 derniers mois précédant votre demande.
• Techniciens du cinéma et de l’audiovisuel Minimum 2 ans d’ancienneté dans la profession en qualité d’intermittent ET 130 jours de travail répartis sur les 24 derniers mois précédant votre demande.


LE CIF :

Le congé individuel de formation est destiné aux intermittents désirant changer leur orientation professionnelle ou voulant acquérir une qualification plus élevée, sachant que les stages congé individuel de formation (CIF) peuvent avoir une durée de un à plusieurs mois
Le CIF est accessible pour les salariés embauchés sous contrat à durée déterminée, y compris les intermittents du spectacle. Par dérogation, ces derniers bénéficient de conditions d’accès plus favorables

3 conditions doivent être réunies (recevabilité appréciée au moment du dépôt du dossier) :
• Ancienneté professionnelle de 2 ans
• Volume d’activité de 220 jours de travail ou cachets répartis sur les 2 à 5 dernières années :
• Sur ces 220 jours de travail ou cachets, vous devez justifier de :
o Pour les artistes interprètes et musiciens : 60 jours ou cachets répartis sur les 24 derniers mois ou 30 jours ou cachets répartis sur les 12 derniers mois
o Pour les techniciens du spectacle vivant ou réalisateurs : 88 jours de travail ou cachets répartis sur les 24 derniers mois ou 44 jours ou cachets répartis sur les 12 derniers mois
o Pour les techniciens de l’audiovisuel : 130 jours de travail ou cachets répartis sur les 24 derniers mois ou 65 jours de travail ou cachets répartis sur les 12 derniers mois.
Des dérogations exceptionnelles peuvent être étudiées pour les intermittents du spectacle justifiant d’au moins 5 ans d’ancienneté

En savoir plus sur le congé individuel de formation: http://www.afdas.com/intermittents/cif


Valider vos acquis : VAE

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est une reconnaissance de ses compétences professionnelles pour l’obtention d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle à toute personne justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans

1. Ancienneté professionnelle salariée d’au moins 2 ans,
2. Volume d’activité de 220 jours de travail (ou cachets) répartis sur les 2, 3, 4 ou 5 dernières années et :
• Si vous êtes artiste interprète ou musicien : 60 jours de travail (ou cachets) répartis sur les 24 derniers mois ou 30 jours (ou cachets) répartis sur les 12 derniers mois.
• Si vous êtes technicien du spectacle vivant ou réalisateur : 88 jours de travail (ou cachets) répartis sur les 24 derniers mois ou 44 jours (ou cachets) répartis sur les 12 derniers mois.
• Si vous êtes technicien de l’audiovisuel : 130 jours de travail (ou cachets) répartis sur les 24 derniers mois ou 65 jours (ou cachets) répartis sur les 12 derniers mois.

En savoir plus pour valider vos acquis : http://www.afdas.com/intermittents/validez_vos_acquis

Merci à Borey pour cet article !

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail