Nous avons actuellement plus de 199 visiteurs connectés sur nos sites (dont 16 sur generationmp3.com - 182 sur le forum)

Écrit par
Sylvie

DigitalMeme se lance

Mardi 24 février 2009 à 00:02 | Dans la catégorie Général

c’est ici : http://www.digitalmeme.fr/

Digitalmeme_logo
 

No tag for this post. 7,961 Vues 1 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
Laure

Forum des métiers du livre les 6 et 7 février

Jeudi 5 février 2009 à 20:56 | Dans la catégorie Papier Electronique

Fontaine o livres organise vendredi 6 février et samedi 7 la quatrième édition du Forum des métiers du Livre à la maison des Métallos. L’entrée est libre, l’occasion d’aller écouter des conférences sur l’un des deux grands thèmes de cette année, qui sont - ô originalité - : les techniques d’impression traditionnelles et les supports de lecture électronique.

Pour plus de détails sur le programme, vous pouvez aller voir le site de Fontaine O Livres

Écrit par
Laure

Orange met un pied à l’université

Mercredi 4 février 2009 à 19:09 | Dans la catégorie Contenus numériques, Papier Electronique

Les opérateurs sont bien décidés à profiter de la numérisation des contenus papier pour se tailler une large part dans ce marché naissant. Après les annonces de lancement de readers dédiés ou de partenariats avec le monde papier en 2008, et l’annonce récente de la création du Prix Orange du livre (avec Erik Orsenna en président de jury et apôtre des synergies entre industries du livre et des nouvelles technologies sur le site de l’opérateur), l’université Oberta de Catalogne propose à ses étudiants un e-reader en partenariat avec Orange.

Orange avait lancé en avril 2008 “Read&Go”, un kiosque à journaux numérique intégré à l’iLiad, en partenariat avec le Monde, les Echos, l’Equipe, Télérama et le Parisien. Le e-reader se connectait en wifi et en 3G avec une clé, et il contenait également, dans la version test, des livres fournis par Feedbooks, les éditions Mango et Mediatoon.

L’université Oberta de Catalogne a décidé de nouer un partenariat avec Orange autour de cette offre, notamment en permettant aux étudiants d’accéder depuis le reader à la base de données de l’université, à une bibliothèque virtuelle, et même de faire leurs inscriptions pédagogiques.

Les heureux étudiants des filières informatique, multimédia et communication audiovisuelle pourront donc tester cette offre, et pourraient bénéficier des nouveaux lecteurs de iRex à partir du deuxième semestre 2009.

Écrit par
Sylvie

Seminaire “Politiques et Technologies de l’amateur”, Centre…

Mardi 23 décembre 2008 à 11:07 | Dans la catégorie Conférences, Rencontres

Séminaire sous la direction de Laurence Allard (MCF Sciences de la communication, Université Lille 3-En résidence à l’IRI-Centre Georges Pompidou

 

Ce séminaire de recherche souhaite reprendre à nouveaux frais la réflexion sur la figure de l’amateur sur le terrain des pratiques culturelles, scientifiques ou politiques s’expérimentant sur Internet ou avec le mobile (impensable l’un sans l’autre désormais).

 

Il y a de fait une actualité de l’amateur à l’heure du dit web 2.0, ce web des usagers qui se nourrit des user generated content. De nombreux débats sur le « culte de l’amateur » (Andrew Keen) alimentent les billets de blogs et leurs commentaires. D’étranges néologismes ont été conçus pour typifier « ceux qui font le web » : Prosumer (Alvin Toffler), ProAm (Charles Leadbeater et Paul Miller), ou encore Produser (Axel Bruns). Ces figures hybrides visent manifestement à subsumer la frontière d’un côté, les amateurs (les usagers d’Internet ?) et de l’autre les professionnels d’Internet (mais qui sont-ils au fait ?)

 

L’un des enjeux de ce séminaire sera donc de questionner ce grand partage culturel hérité de la modernité entre différentes entités placées, dans le langage même, en relation d’asymétrie : un « amateur » se définit, jusqu’à présent, par rapport à un « professionnel ». A l’aune des pratiques transformatives des natifs digitaux, ces virtuoses de la remixabilité généralisée de la culture contemporaine (Photoshop Contest, parodies sur YouTube…) ou à la lumière des expérimentations de transplantation de la culture du hack et du Do-It-Yourself dans le domaine des techno-sciences (hackbio), il semble opportun de se demander si la figure de l’amateur ne renvoie pas à une « catégorie zombie » (Ulrich Beck) ?

 

Il s’agira donc de mettre en délibération si la catégorisation « amateur » nous met dans l’incapacité de décrire les pratiques pour elles-mêmes et leurs significations sociales ou si cette figure permet au contraire d’articuler les termes et les enjeux d’une politique de la culture, du savoir et de l’information au temps du numérique ?
Lire le reste de cet article »

No tag for this post. 6,325 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
vivamusica

L’IRMA fait son bilan 2008

Mercredi 17 décembre 2008 à 16:34 | Dans la catégorie Non classé

IRMA

Vendredi 12 décembre, l’IRMA a fait son bilan dans “la très neuve et très restaurée” salle des Trois Baudet à Paris.
Une journée consacré au bilan de l’année 2008 et à la présentation des principaux projet pour 2009.

BILAN 2008
Le site est en croissance 2 millions de visites pour l’année soit une moyenne de 5713 visites par jour, 8000 visites en moyenne les jours ouvrable. Une augmentation de 10%. Le site de l’IRMA est donc un site pro qui marche.
Les offres d’emplois ont augmenté de 11% (1465 annonces) et les offres de stages sont stable à 1500 offres.
400 news ont été publié durant l’année agrémente le site. le nombre d’abonnés à la newsletter est de 18494 abonnés.

Gros succès aussi pour les cycle de conférence organisé ou ayant des membres de l’IRMA comme participant. Tous les thème et tout le territoire ont été abordé.

L’année éditoriale a été riche aussi du côté de l’édition et de la publication. L’ensemble de la production est ici. Le nombre de conférence organisé ou ayant l’IRMA comme participant est aussi en augmentation.

Enfin, la formation a connu un boum en 2008 avec une augmentation de 33% soit 930 personnes formées !

Ce bilan positif cache en réalité le mal être d’un secteur tout en entier. L’IRMA est de plus en plus sollicité sur des sujet de plus en plus pointu.

 

LES PROJETS POUR 2009

 Cette journée professionnelle a été l’occasion pour l’IRMA de présenter quelques projets.

IRMA LINX
Jean Luc Mirebeau de Bob El Web, star up spécialisé dans la création d’outil numériques aux professionnels de la musique, et l’IRMA se sont associé pour créer IRMA Linx.
Irma Linx est un programme permettant d’associer sa messagerie, son agenda et ses envois à la base de données professionnelles Woffi. Un outil professionnel créer pour faciliter les tâches récurrentes des métiers liés à la musique. (prise de contact, mailing, base de données modulable…)
Le projet est en cours de réalisation, plus d’infos courant 2009.

FORMATION
La formation à la sécurité et l’obtention de la licence se fait dorénavant conjointement avec le CFPTS, le Staff et l’ISTS. L’IRMA intervient dans la réalisation d’un ouvrage permettant la formation des technicien.

L’université d’Angers propose en 2009 un Master Direction de projets dans les nouvelles filières culturelles, option musique et image. Cette formation a l’objectif de former les étudiants sur les nouveaux modèles économiques liés au numérique. Cette nouvelle formation est liée au Master Intelligence économique et stratégie économique de l’université d’Angers.
L’IRMA est partenaire de cette formation.

EDITION
La nouveauté tant attendu pour 2009 est la mise à jour du guide “profession Manager” par Rémi Bouton.
Un focus sur cette profession indispensable et en pleine mutation. Ce guide en deux partie, “c’est quoi un manager” et “la relation du couple artiste manager” est prévu pour mai 2009.

 

Écrit par
vivamusica

Posez vos questions à David Allouche de Hitmuse !

Jeudi 11 décembre 2008 à 09:30 | Dans la catégorie Général, Interviews, Start-Up Musique

Mercredi matin, je rencontre le “boss” de Hitmuse, David Allouche. Nous avons déjà beaucoup parlé de cette star up dans les catalyseurs numériques. Dernièrement, Hitmuse lançait Hitmuse.pro et Hitmuse Digital pour permettre aux artistes auto-produits de vendre leurs titres en ligne. La sortie de ce service avait suscité le débat de la part des internautes. Alors, je vous donne la parole.  Si vous avez une question, le champs commentaire est fait pour vous.

Écrit par
vivamusica

Rencontre avec Pepita Store

Mardi 9 décembre 2008 à 19:29 | Dans la catégorie Interviews, Start-Up Musique

Rencontre donc avec Alexandre Guichard, responsable de la communauté chez Pepita sotre.

Pepita Store est une star up de 5 employés qui o,t mis un outil en place, le magasin virtuel pour artistes indépendants.

Ce widget permet aux artistes (pmusique, photo, vidéo, édition…) de vendre en numérique et en physique leurs oeuvres. Choix du prix, payement garantit, commission offerte aux internautes faisont la promotion de vos oeuvres, widget pouvat être uploadé sur Facebook, Myspace, Skyrockblog blogs et sites, gestion de la base client.
Pepita Store
est donc une sorte de Paypal en plus simple, plus ergonomique et plus Web2.0

Comment ça marche ? Voilà la question que j’ai posé à Alexandre. Les projets, les nouveautés, l’avenir de Pepita Store.

Enfin, si vous voulez trainer votre souris du côté des artistes Pépita, la maison vous conseille Bidibule, le Label Hip Hop LZO Records et le groupe de pop LaForest.



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail